Voyage

Rwenzori - Etape 1. De Kilembe au refuge du Sine Hut

Pin
Send
Share
Send
Send


Première étape de la croisière de 8 jours à Rwenzori, Ouganda. Nous faisons face à l’un de nos grands rêves: parcourir les célèbres montagnes de la Lune, où de grands explorateurs comme Stanley ont cherché les sources durivière Nil. Kilembe C'est notre point de départ et Marguerita atteint notre objectif.

De Kilembe au refuge Sine Hut

À partir de Kilembe

Nous avons à peine goûté le pays, passant une courte nuit dans Entebbe de sorte que nous avons ensuite pris un avion pour Kasese et de là nous sommes allés à Kilembe, la dernière ville habitable et où l’une des routes menant à Rwenzori commence.


Rwenzori Stage 1. (Kilembe - Sine Hut)

Nous arrivons à Kasese avec la ponctualité britannique vers 10h00. Juste là, une voiture attendait pour nous emmener à Kilembe. Certes, savoir ce que notre voiture était était simple. Il n'y avait pas plus de voitures et l'aéroport n'a plus qu'une piste en herbe et un petit kiosque, c'est-à-dire qu'il s'agit d'un aérodrome. Pas de contrôle, presque aucune sécurité. Seul un livre de signatures où inscrire les nouveaux arrivants.

Nous prenons la route pour Kilembe, ce qui correspond à environ 45 minutes. La ville, assez petite, tire principalement son origine de l'agriculture et d'une grande mine de cuivre et de cobalt gérée par une entreprise canadienne.


Rwenzori Stage 1. (Kilembe - Sine Hut) - Auberge Kilembe

Nous arrivons à Kilembe Hostel (1450 / 1500m), petit hôtel d’où partent les expéditions à Rwenzori. Là on rencontre le guides et porteurs, les sacs à dos sont pesés, nous laissons les bagages que nous ne prendrons pas, les poids sont distribués et une petite session de ce que l’on va trouver dans le parc national est faite. Au bout d’une heure, les membres de l’équipe, Javier, un ami californien (États-Unis), nommé Bruno et moi-même, sommes partis avec Sine Hut en compagnie de deux guides.


Rwenzori Étape 1. (Kilembe - Sine Hut) - Kilembe

Deux guides sont obligatoire dans toutes les expéditions aRwenzori. Vraiment avec un seul cela suffirait, mais dans la phase finale et quelqu'un souffre du mal d'altitude, du vertige ou même de la peur, pour ne pas gêner le rythme du reste de l'équipe, les guides peuvent être séparés et forment deux groupes.


Ouganda - Kilembe

Première étape de Rwenzori

  • Distance: 10,4 km
  • Le temps: 6h
  • Ascension totale: 1 208m
  • Descente totale: 179m

Nous commençons par traverser toute la ville de Kilembe, en passant par son école, ses églises et son marché. Tout le monde nous a accueilli, en particulier les enfants, toujours avec un grand sourire. C'est un bon moment pour leur offrir un cadeau, comme une balle, quelque chose qu'ils aiment parce qu'ils jouent avec des balles faites avec des vêtements.


Rwenzori Stage 1. (Kilembe - Sine Hut)

Les enfants ont continué à apparaître partout, quittant les plantations de café, un terrain de football, des maisons en bois, des églises, etc. C'était incroyable mais ce qui m'a le plus impressionné, c'est peut-être son bonheur "apparent".


Rwenzori Stage 1. (Kilembe - Sine Hut)

Après environ 30/45 minutes nous arrivons au parc national (1700m). Facilement visible lorsque la frontière entre dans la déforestation et que grande forêt nuageuse. Il y a le contrôle d'entrée, où les visiteurs qui arrivent pour un itinéraire d'une journée doivent payer leurs frais. Le reste, nous devons signer dans un registre les jours que nous prévoyons de dépenser, notre nom et notre passeport.


Rwenzori Stage 1. (Kilembe - Sine Hut) - Entrée du parc national

Nous continuons le chemin et commençons rapidement à voir les premiers animaux, en commençant par le les caméléons. C’est l’une des choses pour lesquelles il est très difficile de voir sans guide. Eux seuls savent où ils se cachent.


Rwenzori Stage 1. (Kilembe - Sine Hut)

Plus tard nous avons vu les singes, le premier en Ouganda. Ne pas les voir avant nous a beaucoup impressionnés, mais à la fin du voyage, nous avons fini par être fatigués, surtout dans les Parc national reine elizabeth Où il y a des milliers.


Rwenzori Stage 1. (Kilembe - Sine Hut)

La phase 1, étant proche de l’entrée du parc, est la plus soignée et nous y traverserons plusieurs ponts suspendus en bois en bon état et l’abri à l’abri de la pluie. Bien sûr, pour traverser un pont, une seule personne à la fois est autorisée.


Rwenzori Stage 1. (Kilembe - Sine Hut)

Au loin, une tempête se fait entendre et le sol commence à paraître humide. Il ne faut pas d'eau pour former des flaques pour transformer plus tard le sentier en véritable patinoire. Les barres obliques sont garanties.


Rwenzori Stage 1. (Kilembe - Sine Hut)

Mais oui, et bien que cela ressemble à une palette, les parapluies fonctionnent mieux qu’un gore-tex. Vous devez juste avoir un bon équilibre et gérer avec une main. D'autres opteront pour les ponchos, mais de mon point de vue, ils sont très chauds et transpirent très peu. Cependant, chacun a son moment et il s’agit de choisir le sien.


Traversée Rwenzori de 8 jours

La jungle était de plus en plus impénétrable. Je ne comprends pas comment les anciens explorateurs ont réussi à se frayer un chemin ici, mais il est possible qu’ils aient entraîné des dizaines d’esclaves. Les explorateurs de cette époque étaient généralement d'anciens soldats dotés d'un certain pouvoir d'achat.

Plus tard, la pluie a commencé à frapper plus fort et nous avons dû faire un long arrêt dans l'un des abris de fortune.


Rwenzori Stage 1. (Kilembe - Sine Hut)

8 kilomètres parcourus et plus de 2500 mètres d'altitude. Nous savions déjà que nous étions proches du Sine Hut, mais avant d'arriver, nous devions traverser un pont extrêmement glissant relié à une cascade appeléeLa chute d'Enock, dont le nom vient du chef des guides de Rwenzori Trekking Services.


Rwenzori Stage 1. (Kilembe - Sine Hut)

Après la mauvaise boisson, nous gravissons la dernière grande pente à 2600 mètres et atteignons ainsi Sine hutqui, comme vous pouvez le constater, est assez confortable.


Rwenzori Stage 1. (Kilembe - Sine Hut) - Sine Hut

Il n’ya ni lumière ni eau potable et bien sûr pas de chauffage. Mais que voulez-vous que je dise, c'est un vrai luxe. Habitués aux tentes dans des endroits désagréables, nous étions ici au paradis.

Au total 4,5 heures, plus de 1200 mètres de dénivelé et environ 9,5 kilomètres parcourus. Nous sommes à 2600 mètres d'altitude et ce soir nous n'aurons probablement pas chaud.


Vidéo: OUGANDA l'histoire de transformation 1 (Mai 2020).

Pin
Send
Share
Send
Send